Bosch II : Job, patron des musiciens

Saint Job fut à la fois le saint protecteur des maladies de peau et le patron de quelques guildes de musiciens. Rien dans le texte biblique ne justifiait ce patronage dont il faut plutôt chercher l’origine dans les mystères sacrés. Les enluminures des psaumes pénitentiels représentent Job et les musiciens, un thème perverti par le grotesque des suiveurs de Bosch. 

PLAN DE L'ARTICLE

  • 1/ Job et les musiciens : enluminures, gravures, miséricordes
  • 2/ Les sources testamentaires
  • 3/ La musique des mystères
  • 4/ Job, patron des musiciens
  • 5/ Les insignes de pèlerinage
  • 6/ Les suiveurs de Bosch